On y était : Suzane à la Gaîté Lyrique

© Jessica Rat

Clara Lemaire

17 avril 2019

Après un concert complet aux Étoiles, Suzane était de retour sur scène à la Gaîté Lyrique ce mardi 16 avril. Un live bouillant, mais également très émouvant, qui confirme ce que l’on vous radote depuis plusieurs mois déjà : vous n’avez pas fini d’entendre parler d’elle.

 

Solidays 2018, on découvre l’existence de Suzane dans la prog. Une chanteuse avec seulement deux singles à son actif, mais dont les textes et les mélodies électro délicieusement 90s nous ont fait danser tout l’été. Au MaMA Festival, quelques mois plus tard, c’est l’électrochoc lorsqu’on la voit enfin sur scène. Dans sa combi bleue, elle éclate tout, et allume les 300 curieux du FGO Barbara (d’ailleurs, si tu n’as pas (encore) vu notre interview, c’est par ici). Coup de foudre.

 

Alors qu’elle vient tout juste de sortir son premier EP, Suzane a investi la très classieuse Gaîté Lyrique pour son deuxième concert parisien. Serrés juste en dessous de la scène, les fans de la première heure sont toujours là, mais il y a aussi de nouvelles têtes. Ceux qui ont découvert la chanteuse dans les stories de leurs potes, qui se sont fait happés en quelques secondes et qui la voient pour la première fois en live. Ils ne vont pas être déçus.

 

21h, Suzane rejoint son clavier, *sous vos applaudissements*. Elle a le trac, elle l’avoue, mais il est vite dissipé par l’enthousiasme du public qui danse frénétiquement au rythme du gros son bien gras des beats électro. Chaque morceau a un potentiel tube qu’il est difficile d’ignorer. Le secret de Suzane ? Des textes ciselés, racontés avec cette précision du mot que l’on ne trouve que chez les grands paroliers, sur un fond d’électro berserk qui donne envie de faire la fête jusqu’à l’aube.

Entre deux chorés (que les plus aguerris tentent de reproduire avec passion) elle nous conte à nouveau l’histoire de L'Insatisfait, puis de sa copine La Flemme, avec qui elle traîne un peu trop souvent. Mais aussi celles des nouveaux morceaux de son EP éponyme : l’incisive SLT qui dézingue les pervers (et parle à n’importe quelle nana), Suzane, où elle se confie sur ses débuts difficiles d’artiste à Paris, ou bien encore la sublime Anouchka.

De temps à autre, la bête de scène revient timidement dans son corps de jeune femme lambda pour contempler sa réussite devant cette foule d’inconnus sans trop y croire… Le rêve qu’elle osait à peine imaginer dans Suzane est en train de devenir réalité.

Puis voir la chanteuse en live, c’est aussi avoir le privilège d’entendre des chansons inédites qui seront sur son premier album, attendu pour la fin de l’année. Des portraits grinçants et criants de vérité de nouveaux personnages (un certain Monsieur Pomme et une Madame à demi), un titre émouvant, Novembre, sur les attentats, ainsi qu’une reprise juicy de Laisse Tomber Les Filles. Et encore d’autres petites pépites que l’on vous laisse le soin de découvrir lorsque la chanteuse passera par chez vous !

 

Toutes les dates de la tournée de Suzane ICI.

Nos photos du concert :

© 2018 WeAreThe80sBabies