Les sorties du 3 juillet 2019

© Universal Pictures International France / Sony Pictures Releasing France / Les Films du Losange

 

Marine de Guilhermier

1er juillet 2019

 

Chaque lundi, on vous propose de découvrir trois films qui feront l'actualité de la semaine. Entre blockbusters, réalisateurs de prestige ou encore coups de cœur des 80's babies, il y en aura pour tous les goûts. Place aux sorties du 3 juillet.

Yesterday, de Danny Boyle

Et si les Beatles n'avaient jamais existé ? C'est dans un tel monde que se réveille Jack, un auteur-composteur-interprète sans succès, après avoir été renversé par un bus. Une opportunité extraordinaire pour le jeune homme qui, lui, se rappelle mot pour mot des tubes de John, Paul, Ringo et George. En les enregistrant, Jack va devenir une star interplanétaire, ce qui ne sera pas sans conséquence sur ses relations, notamment avec son amie d'enfance, Ellie. 

Ce pitch, on le doit à Richard Curtis, scénariste de plusieurs comédies romantiques britanniques culte dont Coup de foudre à Notting Hill, et réalisateur de Love Actually. Ce n'est en revanche pas lui qui officie derrière la caméra pour Yesterday mais Danny Boyle, qui en a pris les commandes après avoir renoncé à réaliser la prochaine aventure de James Bond. Côté casting, c'est Himesh Patel, un inconnu du grand public, qui a obtenu le rôle de Jack tandis qu'Ellie est incarnée par la pimpante Lily James.

Spider-Man : Far From Home, de Jon Watts

Difficile de passer après un film aussi épique qu'Avengers : Endgame. C'est pourtant ce que réussit à faire Spider-Man : Far From Home - seconde aventure solo de Peter Parker dans le MCU -, qui traite notamment des conséquences de la mort de Tony Stark sur l'Homme-araignée, qui était justement très attaché au héros campé par Robert Downey Jr.. Bien sûr, le film de Jon Watts a aussi sa propre intrigue : alors qu'il est en vacances en Europe avec ses camarades de classe, Spider-Man est recruté par Nick Fury pour l'aider à percer le mystère de plusieurs spectaculaires attaques de créatures à travers le continent.

 

Pour cela, Peter doit faire équipe avec un certain Quentin Beck, alias Mysterio. Ce méchant culte de l'univers de Spider-Man - que la bande-annonce de Far From Home présente comme un gentil (pour brouiller les pistes ou parce que le film a pris le contre-pied des comics ? Rendez-vous en salle pour le découvrir !) - est interprété par un comédien bien connu du public qui fait ici ses premiers pas dans le MCU, Jake Gyllenhaal. C'est aussi à travers ce personnage que le spectateur est introduit à un concept cher à la Maison des Idées : le multivers. Déjà exploité dans Spider-Man : New Generation, il s'agit du fait qu'il existe plusieurs univers parallèles à celui de nos héros préférés et donc plusieurs versions de chaque personnage...

Haut les filles, de François Armanet

 

Réalisé par François Armanet, journaliste passé par Libération et actuellement en poste à L'Obs, Haut les filles est un documentaire retraçant soixante ans de rock en France. Pour conter l'histoire de ce genre qui n'a pas pris une ride, celui qui s'était déjà essayé au cinéma en 2002 avec le long-métrage La Bande du Drugstore a décidé de donner la parole à 10 artistes féminines ayant marqué l'histoire de la musique.

 

"On est parti de Françoise Hardy et Brigitte Fontaine, qui représentent l’avant-68", explique le réalisateur quant au choix de ses intervenantes dans le dossier de presse du film. Et de poursuivre : "Ces deux femmes nous paraissaient les deux piliers de départ, incarnant les années soixante de façon très différente mais également emblématique, pour arriver à aujourd’hui avec Jehnny Beth, Jeanne Added, Lou Doillon et Camélia Jordana. En passant par Elli Medeiros, Vanessa Paradis, Charlotte Gainsbourg, Imany." Ce sont donc ces 10 femmes fortes qui racontent leur histoire et à travers elle, celle d'un genre musical fascinant. 

© 2018 WeAreThe80sBabies