Les sorties du 27 mars 2019

© Universal Pictures International France / The Walt Disney Company France / StudioCanal

Marine de Guilhermier

25 mars 2019

 

Chaque lundi, on vous propose de découvrir trois films qui feront l'actualité de la semaine. Entre blockbusters, réalisateurs de prestige ou encore coups de cœur des 80's babies, il y en aura pour tous les goûts. Place aux sorties du 27 mars.

 

Boy Erased, de Joel Edgerton

 

Après avoir eu pour mère Julia Roberts un peu plus tôt dans l'année dans Ben is back, Lucas Hedges est désormais le fils d'une autre icône des années 90, Nicole Kidman, dans Boy Erased. Dans ce film, il incarne Jared, fils d'un pasteur baptiste (Russell Crowe) d'une petite ville rurale des États-Unis qui, quand il apprend son homosexualité, va le pousser à entreprendre une thérapie de reconversion. Seconde réalisation de l'acteur Joel Edgerton, qui y joue d'ailleurs le thérapeute principal du centre avec lequel Jared va entrer en conflit, Boy Erased est adapté des mémoires de Garrard Conley et a, notamment, pour but de sensibiliser les spectateurs à la toxicité de ces thérapies. Malgré tout, le long-métrage ne diabolise pas les parents du héros et se montre particulièrement émouvant dans les scènes réunissant Lucas Hedges et Nicole Kidman, impeccable dans le rôle de cette mère déchirée entre l'amour qu'elle éprouve pour son fils et ses convictions religieuses.

Dumbo, de Tim Burton

Alors qu'Aladdin et Le Roi lion arriveront plus tard dans l'année, la première adaptation live d'un classique Disney de 2019 est enfin là et il s'agit de Dumbo. Pour transposer l'une des histoires animées les plus émouvantes du studio en un film en prises de vue réelles, la maison de Mickey a fait appel à nul autre que Tim Burton, qui s'était déjà attaqué aux aventures d'Alice au pays des merveilles en 2010. Et si dans le dessin animé, les humains étaient relégués au second plan, ce n'est pas le cas dans ce Dumbo qui leur fait la part belle. Ce qui a permis au réalisateur de s'entourer de quelques-uns de ses acteurs fétiches, à commencer par Michael Keaton qu'il n'avait plus fait tourner depuis Batman, Le Défi en 1992 ou Danny DeVito qu'il avait, au contraire, dirigé pour la première fois dans cette aventure du Chevalier noir, mais aussi Eva Green. Tous auront un rôle à jouer dans la vie du petit éléphanteau aux grandes oreilles, mais c'est surtout Holt Farrier (Colin Farrell, nouveau venu dans l'univers de Burton) et ses deux enfants qui se prendront d'affection pour Dumbo. 

Gentlemen Cambrioleurs, de James Marsh

 

Après Braquage à l'ancienne en 2017, Michael Caine joue de nouveau les papys braqueurs dans Gentlemen Cambrioleurs. Mais contrairement au film de Zack Braff, celui de James Marsh est inspiré d'une histoire vraie, celle du cambriolage de la salle des coffres de la Hatton Garden Safe Deposit Limited à Londres en avril 2015. Un casse spectaculaire, présenté comme le plus gros de l'histoire judiciaire du Royaume-Uni qui s'est révélé avoir été commis par des malfrats vieillissants. Pour interpréter cette bande de papys cambrioleurs, le réalisateur s'est donc offert Michael Caine mais aussi Jim Broadbent, Tom Courtenay, Ray Winstone, Paul Whitehouse et Michael Gambon. Le résultat est une comédie sympathique enchaînant les situations cocasses de par l'âge avancé de ses protagonistes.

© 2018 WeAreThe80sBabies