Les sorties du 19 décembre 2018

© Warner Bros. France / Gaumont Distribution / The Walt Disney Company France

 

Jessica Rat

17 décembre 2018

 

Chaque lundi, on vous propose de découvrir trois films qui feront l'actualité de la semaine. Entre blockbusters, réalisateurs de prestige ou encore coups de cœur des 80's babies, il y en aura pour tous les goûts. Place aux sorties du 19 décembre.

 

Aquaman, de James Wan

 

Ça y est. Tant attendu depuis son introduction, d'abord très brève dans Batman v Superman : L'Aube de la Justice en 2016, puis en bonne et due forme dans Justice League l'an passé, l'héritier d'Atlantis débarque enfin en solo dans les salles obscures françaises ce mercredi. Incarné par l'impressionnant Jason Momoa, que l'on a découvert en tant que grand guerrier Dothraki dans Game of Thrones avant de le voir en super-héros DC Comics, Arthur Curry aka Aquaman a aujourd'hui droit à son propre film. L'occasion d'en apprendre plus sur ce personnage énigmatique, mi-Homme mi-Atlante, qui se veut simple "protecteur des profondeurs" mais qui est en réalité voué à un plus grand destin : non seulement reprendre ce qui lui revient de droit, le trône (encore un !) d'Atlantis, mais aussi et surtout maintenir la paix entre deux mondes… 

 

Ainsi situé entre terre et mer, voilà un long-métrage qui se veut particulièrement ambitieux d'un point de vue technique. D'où une certaine inquiétude, avouons-le : les images de synthèse parviendront-elles à feindre l'univers fantastique d'Atlantis, ou risquent-elles de gâcher purement et simplement toute la photographie du film ? Celui-ci deviendra-t-il alors une origin story aussi réussie que celle de Wonder Woman, ou au contraire un nouveau raté du DCEU ? Il n'y a qu'à prendre rendez-vous au cinéma pour le savoir ! D'autant que le casting reste, quoique surprenant, plutôt attractif : Amber Heard, Willem Dafoe, Nicole Kidman, Patrick Wilson ou encore Dolph Lundgren — sans compter John Rhys-Davies et Julie Andrews au doublage — ont en effet signé pour accompagner Jason Momoa dans ses péripéties terrestres et sous-marines. De quoi faire de cet Aquaman, toutes craintes mises à part, une adaptation de comics des plus intrigantes !

L'Empereur de Paris, de Jean-François Richet

 

Bonne nouvelle : Vincent Cassel et Jean-François Richet ont remis le couvert ! Une décennie après le succès de leur dytique biopic consacré à Mesrine, et trois ans après leur dernière collaboration sur la comédie dramatique Un moment d'égarement, l'acteur et le réalisateur français présentent aujourd'hui un nouveau projet commun… Et quel projet ! Retraçant l'histoire du légendaire Eugène-François Vidocq, le duo nous offre — juste à temps pour Noël, ça tombe bien — une superproduction comme on en fait rarement dans l'Hexagone. Un grand film d'époque, sur fond à la fois de thriller sombre et d'aventure épique. Un film aux airs d'un Gangs of New York, placé à Paris au temps de Napoléon. 

  

L'histoire de Vidocq, vous la connaissez sûrement déjà puisqu'elle a été maintes fois racontée, dans les livres comme sur les écrans, notamment sous les traits de Claude Brasseur au début des années 70 dans la petite lucarne, puis sous ceux de Gérard Depardieu en 2001 au cinéma. Mais pas comme ça. Décors, costumes, reproductions à grande échelle… Tout a été soigneusement travaillé, jusqu'au moindre détail, pour embarquer le spectateur sur les pavés de la capitale au 19e siècle, auprès de cet ancien bagnard réputé pour ses évasions folles, qui se retrouve à intégrer les rangs de la police pour combattre la pègre. Il est joué cette fois par Vincent Cassel, dont la force de caractère semble rattraper le manque de ressemblance au personnage. Magistralement mis en scène par Jean-François Richet, avec notamment des scènes de combat — de corps et d'armes à feu — qui s'annoncent particulièrement intenses, cet Empereur de Paris semble avoir tout d'un film historique à grand spectacle. À ne pas manquer !

Le Retour de Mary Poppins, de Rob Marshall

 

Plus de 50 ans qu'on ne l'avait pas vue descendre du ciel sous son parapluie. Comme quoi, tout vient à point à qui sait attendre ! Annoncé depuis plus d'un an, Le Retour de Mary Poppins est enfin programmé, pour ce mercredi dans les salles françaises. Et que vous ayez grandi avec l'originale, ou que vous (ou vos enfants) ne la découvriez que maintenant, cette nouvelle histoire de la plus célèbre des nounous vous enchantera à coup sûr ! Imaginée comme une véritable suite, elle nous ramène au cœur de Londres auprès de la famille Banks. Mais c'est au tour d'Annabel, John et Georgie de recevoir les précieux services de Mary Poppins, alors que leur père Michael et leur tante Jane font face à bien des soucis d'adultes, qui leur ont d'ailleurs fait oublier toutes les folles aventures de leur enfance…  

 

C'est Emily Blunt qui remplace Julie Andrews dans le rôle-titre. Un rôle qui n'a pas pris une ride, et que l'actrice révélée dans Le Diable s'habille en Prada endosse avec toute la classe et la subtilité qu'on lui connaît. Même lorsqu'il s'agit de pousser la chansonnette — comédie musicale oblige — elle relève le défi, aidée bien sûr par des co-stars non-négligeables. À commencer par Lin-Manuel Miranda aka Jack, l'allumeur de réverbères toujours souriant, Ben Wishaw et Emily Mortimer dans la peau de Michael et Jane Banks, Colin Firth en méchant directeur de banque ou encore Meryl Streep en cousine enchantée mais quelque peu délurée ! Sans oublier, bien sûr, quelques personnages animés qui ont fait tout le charme du premier et qui aident à reproduire toute la magie dans ce nouveau Mary Poppins, dont notamment certains manchots… Mais on ne vous en dit pas plus !

© 2018 WeAreThe80sBabies