Sense8 : du grand Wachowski !

Toby Onwumere, Max Riemelt, Jamie Clayton, Miguel Ángel Silvestre, Brian J. Smith et Doona Bae dans la saison 2 de Sense 8

© Murray Close / Netflix

Jessica Rat

11 mai 2017

Oui, on le sait, Netflix a tragiquement coupé court à cette série originale après seulement deux petites saisons d'existence. Alors à quoi bon ? D'abord parce que, même si vous aurez inévitablement un gros sentiment de frustration arrivé au bout de ses 23 épisodes, Sense8 envoie du lourd, ce serait dommage de passer à côté de ça. Mais aussi car, et c'est la bonne nouvelle, Lana Wachowski a malgré tout concocté un ultime épisode — de 151 minutes ! — qui débarque le 8 juin prochain sur la plateforme. On respire, et on reprend depuis le début.

 

De quoi ça parle

 

Sense8, c'est huit personnages qu'a priori tout oppose, tant sur les plans géographique, culturel et intellectuel, mais qui se retrouvent soudainement connectés les uns aux autres. Tout d'un coup, tous se mettent à ressentir les émotions que chacun éprouve, parvenant à se voir, à communiquer comme s'ils étaient physiquement au même endroit, et se trouvant même bientôt capables de prendre momentanément la place de l'un des leurs en cas de difficulté. Car ce don, auquel ils doivent déjà s'adapter dans leur quotidien, leur attire par ailleurs bien des ennuis : les voilà traqués par une mystérieuse organisation qui ne semble pas voir leurs nouvelles capacités "sensitives" d'un bon œil…

Pourquoi il faut regarder

 

On n'avait pas vu les Wachowski à un tel niveau de génie depuis Matrix. L'idée du scénario est folle, la mise en scène majestueuse. Outre les personnages, tous aussi complexes et attachants les uns que les autres, ce que l'on préfère bien évidemment ce sont ces séquences où les huit sensitifs ne font qu'un — bien souvent pour combattre l'ennemi, mais pas que ! Des séquences parfois dignes des salles obscures, d'une esthétique impeccable. Vraiment, on ne comprend pas pourquoi Netflix a décidé de mettre le holà à cette série. Elle avait, certes, déjà connu quelques difficultés après la saison 1 avec le départ d'un des acteurs principaux (Aml Ameen, remplacé par Toby Onwumere pour jouer le rôle de Capheus), puis celui de Lilly Wachowski. Et elle n'a, certes, peut-être pas su attirer suffisamment de curieux… Mais quand même !

Rendez-vous le 8 juin 2018

D'ailleurs l'indignation des fans fut telle que la plateforme n'a eu d'autre choix que de leur accorder, au moins, un épisode final. Amor Vincit Omnia, tel est son nom ("L'Amour victorieux", d'après la célèbre œuvre du Caravage), sera mis à disposition des abonnés dès le 8 juin prochain. Un ultime épisode, de la longueur d'un film, qui promet de pouvoir dignement faire ses adieux à une série définitivement pas comme les autres, qu'on regrettera, c'est sûr !

© 2018 WeAreThe80sBabies