Les moments forts du Paris Manga et Sci-Fi Show

© Jessica Rat / 80's Babies

Clara Lemaire

23 octobre 2018

Les 20 et 21 octobre, le Parc des Expositions accueillait à nouveau le Paris Manga et Sci-Fi Show, paradis des amateurs de culture pop. Au programme, spectacles de catch, Just Dance géant, expositions de bolides célèbres du grand et du petit écrans, concerts de K-Pop, concours de cosplay mais aussi (et surtout !) la venue d’acteurs stars de trois des meilleures séries télé des années 1990 et 2000 : Parker Lewis ne perd jamais, Charmed et Smallville. On vous raconte les meilleurs moments !

La venue de Piper et Leo

Souvenez-vous, c’était en 1998. Une nouvelle série faisait son apparition dans la trilogie du samedi : Charmed, ou l’histoire de trois sœurs sorcières qui se découvrent des pouvoirs magiques à la mort de leur grand-mère et qui, depuis, affrontent le mal. En huit saisons, la série est devenue culte et les acteurs, des stars. Vingt ans plus tard (happy birthday !), les fans sont toujours là, venus en masse au panel d’Holly Marie Combs (Piper) et Brian Krause (Leo).

© Jessica Rat / 80's Babies

D’abord très surpris par tout ce beau monde, les deux acteurs ont ensuite affiché une belle complicité et ont répondu sans détours aux questions du public. Si l’on en doutait encore, on est désormais sûrs que Shannen Doherty n’est plus dans les petits papiers d’Holly Marie Combs, qui s'en contre-fiche royalement aujourd'hui. Elle n’avait d'ailleurs rien à dire sur son soudain départ de la série. "Demandez-lui la semaine prochaine au Comic-Con !", a-t-elle répondu ironiquement. Le reboot du cercle de sorcières version 2018 est également loin de plaire au couple fictif, qui a pris un malin plaisir à faire huer le public à chaque fois que quelqu'un abordait le sujet. Toutefois, l’actrice a sous-entendu qu’un film pourrait peut-être voir le jour… "Ne jamais dire jamais !", a-t-elle lancé sous les applaudissements tonitruants des fans. On doute pourtant que cela puisse se faire étant donné les relations tendues du casting original…

Le show de Michael Rosenbaum

Autre série phare du début des années 2000, Smallville, centrée sur la jeunesse de Clark Kent alias Superman, qui apprend à maîtriser ses pouvoirs. Au Paris Manga Show, ils étaient en grande partie venus pour son acteur principal, Tom Welling, mais également pour le vilain Lex Luthor incarné par le charismatique Michael Rosenbaum. Était également présente aux côtés des deux joyeux lurons, Laura Vandervoort, la Supergirl de la série.

© Jessica Rat / 80's Babies

En plus de répondre avec sincérité aux questions posées par l’assistance, les acteurs se sont livrés à un vrai show. Notamment Michael Rosenbaum, complètement déchaîné. Le méchant Lex Luthor est plutôt un grand clown qui aime se moquer de ses potes et faire rire les fans aux éclats. En témoignent de nombreux moments très drôles, comme lorsqu'il s’est planqué sous la table en se faisant passer pour un fan afin que Laura Vandervoort puisse (enfin) répondre à une question, ou lorsqu’il est allé chercher une petite fille dans le public habillée en Supergirl. Mais notre moment préféré reste lorsqu’il a mis le générique de Smallville à fond sur les enceintes, et qu’il s’est improvisé chanteur de rock. Du grand art !

Le cast de Parker Lewis réuni au complet

Toi qui a grandi dans les années 90, tu sais. Tu sais combien Parker Lewis était cool. Tellement cool, que tu rêvais de porter les mêmes chemises avec autant de classe, et que tu t’amusais à synchroniser ta montre avec tes copains dans la cour de récré. Alors lorsque le Paris Manga a annoncé la venue du cast entier de la série, 25 ans après sa diffusion dans le Club Dorothée, on a fait péter le Banga. S’il y avait un petit peu moins de monde qu’aux panels de Charmed et Smallville – vu la cible très jeune de l'événement –  tous les trentenaires, eux, étaient médusés de voir sous leurs yeux, en chair et en os, une partie de leur enfance.

© Jessica Rat / 80's Babies

Physiquement, ils n’ont quasiment pas changé. Parker Lewis (Corin Nemec) est toujours ce beau gosse stylé, sourire méga bright, Larry Kubiac (Abraham Benrubi) est toujours aussi imposant et continue de manger des sardines crues (si, si, il l’a dit), et Mikey Randall (Billy Jane) est toujours aussi badass et rock’n’roll. Si tous trois continuent leur carrière d’acteur avec plus ou moins de succès, le geek de la bande Jerry Steiner (Troy Slaten) a quant à lui abandonné le métier pour devenir avocat, tout comme la petite sœur de Parker, Shelly Lewis (Maia Brewton). Un beau moment de nostalgie qui a réjoui tout le monde !

Dans les coulisses de Pixar

Outre les stars de séries TV, le Paris Manga Show avait également invité Alexander Grant, dessinateur chez Pixar. Ses plus grandes contributions ? Partly Cloudy, le court-métrage qui a inspiré le film Là-Haut, mais aussi Cars 2, Le Voyage d’Arlo, Coco et Toy Story 4, qui sortira l’année prochaine. Il nous a montré plusieurs de ses designs et peintures, réalisés à partir de planches de storyboards, puis les dessins finaux choisis par le directeur du film. Sur le magnifique Coco, il a notamment travaillé sur la scène dramatique où le héros se retrouve coincé au fond d’une grotte, sur certains véhicules ainsi que sur des portails, éléments symboliques du film puisqu’ils séparent le monde des vivants du monde des morts.

Puis, Alexander Grant nous a emmenés dans le QG de Pixar à Los Angeles via une vidéo filmée sur place par ses soins. Une aubaine lorsque l’on sait que les lieux sont interdits au public et qu’il faut être invité pour pénétrer dans les studios…  Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les employés sont de sacrés veinards. À disposition pour leur bien-être : piscine, terrain de basket et de volleyball. Ils organisent même tous les ans leur propre festival de musique, le Pixarpalooza. Il n’est pas trop tard pour la reconversion !

© 2018 WeAreThe80sBabies