Le retour d'Alain Chabat sur le petit écran

Alain Chabat à la présentation de la saison 2 du Burger Quiz  © TMC / Capture d'écran

Jessica Rat

3 mai 2018

 

On ne vous le cache pas, on adore Alain Chabat au cinéma. Que ce soit avec Les Nuls dans La Cité de la peur, en solo notamment dans Didier, ou même en caméo-qui-sauverait-presque la dernière superproduction de Luc Besson, Valérian et la Cité des mille planètes. Mais c’est avec le retour du Burger Quiz sur le petit écran qu’il nous ravit encore aujourd’hui. Sans doute la meilleure chose qui soit arrivée à la télévision française cette année.

 

Petit debrief, si vous n’avez pas eu la chance de connaître ce jeu télévisé devenu culte avec une seule saison diffusée entre 2001 et 2002 : deux candidats s’affrontent, chacun aidé de deux personnalités, sur des épreuves mêlant rapidité, connaissances diverses et variées, logique, parfois pures devinettes... et surtout grand n’importe quoi. Perdre ou gagner n’a pas vraiment d’importance — on espère en tout cas que les candidats ne sont pas là pour ça ! Le vrai intérêt de cette émission, assurément pas comme les autres, c’est de pouvoir rire bêtement à ses idioties. Entre questions débiles et vannes qui fusent, on est servi. 

La première bonne nouvelle, c’est qu’en 2018 le Burger Quiz n’a pas pris une ride. Des cheesebuzzers jusqu’au cuisto derrière les faux fourneaux, en passant par les jingles animés qui présentent les cinq manches du jeu — Nuggets, Sel ou poivre, Menus, L’Addition et le fameux Burger de la mort —, on retrouve exactement la même formule qui a fait tout son succès il y a 17 ans de cela. Mais pas que... En plus des classiques, qui donnent toujours lieu à des catégories aussi délicieusement incongrues que "Rocky bat le boa ou Rocky bat pas le boa", les nouveautés proposées sont tout aussi bienvenues. On adore les pubs parodiques du parfum "Herpès" et du "Moogle home", le faux tuto à dénicher parmi quelques pépites trouvées sur YouTube, et même l’inévitable appel au jeu par SMS, tellement stupide ici qu’il en devient génial.

Chabat & Cie.

L’autre bonne nouvelle, c’est qu’Alain Chabat n’est  pas revenu tout seul dans la petite lucarne. Parce qu’il faut le dire, un bon Burger Quiz dépend largement du potentiel comique de ses invités.

Donc, côté guest stars, c'est simple : on prend les mêmes et on recommence. Gérard Darmon, Jean-Paul Rouve, Marina Foïs ou encore Maurice Barthélémy ont de nouveau répondu présents à cette tant attendue saison 2. S’il manque malheureusement (pour l’instant ?) quelques autres vieux habitués, comme Jamel Debbouze, Laurent Baffie et Dominique Farrugia, les téléspectateurs peuvent également compter sur de nouvelles têtes (d'affiche), telles Pierre Niney et Géraldine Nakache, ou Audrey Tautou et Pio Marmaï, que le présentateur a récemment dirigés dans Santa & Cie.

Pierre Niney et Marina Foïs © TMC / Capture d'écran

Enfin, en parlant du loup, le Burger Quiz ne serait bien sûr rien sans Alain Chabat himself. Un Chabat au sommet de sa forme qui, comme un bon cru, se savoure d’autant mieux avec les années. Les fiches sont toujours aussi mal révisées, l’allure toujours aussi décontractée. On le trouve même plus détendu, lui qui se permet semble-t-il davantage d’écarts, de délires qui donnent lieu à de délicieux moments de télévision — mention spéciale à son Chewbacca chantant. De quoi donner envie d'être au rendez-vous tous les mercredis soirs, en prime-time sur TMC, voire même de se replonger dans la saison précédente… Coup de vieux, mais aussi fous-rires garantis !

© 2018 WeAreThe80sBabies