Le Comic Con Paris 2018 en 5 moments clés

Philippe Lacheau au Comic Con Paris 2018 © Jessica Rat / 80's Babies

Marine de Guilhermier

29 octobre 2018

Une semaine après le Paris Manga et Sci-Fi Show, la sphère geek de l'Hexagone s'est retrouvée à la Grande Halle de la Villette les 26, 27 et 28 octobre pour un autre événement tout aussi riche en invités de marque, animations, boutiques et cosplayers de choc : le Comic Con Paris. On y a notamment croisé deux stars de la comédie française, Baptiste Lecaplain et Philippe Lacheau, mais aussi des acteurs américains qui ont accompagné notre adolescence, Shannen Doherty et Dean Cain. Retour sur 5 conférences hautes en couleur.

La présentation de Final Space

 

Alors que la série animée américaine Final Space s'apprête à débarquer en France sur Warner TV en décembre, le public du Comic Con Paris a eu la chance d'en découvrir le premier épisode en présence des doubleurs des deux personnages principaux, Baptiste Lecaplain (Gary) et William Coryn (Mooncake).

Très en forme, et entre de multiples blagues — notamment un monologue hilarant où il a démonté The Walking Dead (et imité Rick, Carol et un zombie !) —, le premier a expliqué avoir rejoint le projet pour son côté "what the fuck" qui ne respecte pas les codes de la SF et être tombé "en amour" avec son personnage, un "anti-héros" ultra drôle. Son nom ? Gary Goodspeed, un jeune homme complètement irresponsable, purgeant une peine de prison dans un vaisseau spatial, qui se lie d'amitié avec un adorable alien qu'il nomme Mooncake et avec qui il va vivre de nombreuses aventures intergalactiques.

La carrière de Shannen Doherty passée au crible


Rares sont les acteurs à avoir joué deux rôles iconiques à la télé, mais Shannen Doherty (qui trouve d'ailleurs que ce terme est utilisé beaucoup trop facilement, tout en admettant que ses séries le sont bel et bien) fait partie de ces gens-là. Brenda de Beverly Hills a ainsi marqué tout une génération de téléspectateurs, tout comme Prue de Charmed quelques années plus tard.

Si elle considère la première comme un personnage avec des défauts, pas toujours sympathique mais honnête et réel, elle assure qu'elle a "tout en commun" avec la sorcière et qu'elle est aussi loyale et protectrice de sa famille qu'elle. Évidemment, Shannen Doherty a été interrogée sur le reboot de Charmed (qu'elle n'a pas encore vu) mais, contrairement à Holly Maire Combs (présente au Paris Manga la semaine dernière), elle ne trouve pas que ce soit "une mauvaise chose". Au contraire, elle apprécie le fait que cette nouvelle version donne du travail à 200 personnes. En revanche, elle aussi est restée muette concernant sa brouille avec sa sœur fictive, expliquant que cela ne regardait personne. Son panel a surtout été marqué par deux grands moments : la venue surprise de Dean Cain, avec qui elle avait travaillé sur Beverly Hills le temps d'un épisode se déroulant à... Paris, et le petit film que la star a envoyé en direct à son amie Sarah Michelle Gellar aka Buffy pour l'inciter à venir lors de la prochaine édition. On croise les doigts !

L'émotion de Summer Glau

 

Pour les fans de SF, la venue de Summer Glau au Comic Con était l'un des événements à ne pas manquer. Celle qui a commencé sa carrière d'actrice dans la géniale Firefly s'est d'ailleurs remémorée, la larme à l'œil, son audition pour ce show de Joss Whedon qui a une place très spéciale dans son cœur.

Il faut dire que son personnage, River, lui a permis de jouer toute une palette d'émotions mais aussi des scènes d'action marquantes, notamment dans le film qui a servi de conclusion à la série, Serenity, qu'elle qualifie de "miracle" car il n'aurait pas pu voir le jour sans l'engouement des fans. La jeune femme a aussi évoqué l'autre série dont elle a été l'une des stars : The Sarah Connor Chronicles où elle joue un... Terminator. Ce qu'elle a eu du mal à appréhender au début, puisqu'elle ne ressemble en rien à Arnold Schwarzenegger ! Mais c'est surtout un autre rôle dans lequel elle a vraiment eu du mal à rentrer, celui d'Isabel dans Arrow, une vilaine à l'opposé de sa personnalité, qu'elle a toutefois fini par apprivoiser au point de ne pas vouloir la voir mourir. Enfin, Summer Glau a assuré travailler sur un nouveau projet de science-fiction "très excitant", sans malheureusement pouvoir divulguer plus de détails...

Le "super" Dean Cain

Pour tous les bébés des années 80, Superman, c'est lui. Et cela s'est vérifié lors de son panel, où il a reçu quelques déclarations d'amour — qu'il a visiblement appréciées ! Il faut dire que Dean Cain est charmant, super charmant. Mais aussi très drôle. 

Parmi les nombreuses anecdotes qu'il a racontées sur Lois & Clark, on retient notamment celle des auditions pour trouver sa partenaire féminine. Il a ainsi partagé une scène de baiser avec 10 actrices différentes en lice pour le rôle de Lois (pour son plus grand plaisir), la dernière étant Teri Hatcher qui, parait-il, "embrasse très bien" comme l'acteur l'a maintes fois rappelé. Surtout, il a bien insisté sur le fait que lui, comme Teri, étaient complètement partants pour reprendre leurs rôles dans une suite de la série, dans laquelle il aimerait d'ailleurs bien que Lois et Clark soient parents d'ados aux pouvoirs balbutiants. Et si Dean Cain a beaucoup parlé de Superman (il n'aime pas trop la version sombre du DCEU, même s'il salue le job d'Henry Cavill), il a aussi évoqué d'autres héros comme Batman, dont il imite à la perfection le fameux "I'm Batman", et a assuré qu'il se verrait bien jouer l'amant de Wonder Woman ou le frère de Chris Pratt dans Les Gardiens de la galaxie... Même si c'est plus vraisemblablement dans l'univers super-héroïque de la CW qu'on risque de le retrouver prochainement, comme il l'a lui-même teasé !

Le créateur de Nicky Larson et Philippe Lacheau réunis

 

Tsukasa Hōjō, le créateur du manga Nicky Larson, et Philippe Lacheau étaient présents pour parler de ce héros adoré des trentenaires qui l'ont découvert dans le Club Dorothée. Le réalisateur (et acteur principal !) de l'adaptation cinématographique, prévue pour février 2019, en a dit un peu plus sur son projet, tout en étant conscient que les premières images dévoilées dans un teaser en septembre n'ont pas plu à tout le monde...

C'est pourquoi, actuellement, lui et son équipe "se prennent la tête" sur la prochaine bande-annonce, expliquant qu'il est difficile de contenter à la fois les fans du manga, ceux de la série animée et ceux de La Bande à Fifi qui, pour la plupart, ne connaissent ni l'un, n'i l'autre. Mais Philippe Lacheau peut bien se consoler avec une chose : Tsukasa Hōjō a, lui, beaucoup aimé le film, qui respecte bien son œuvre même s'il a fallu quelque peu adoucir certains aspects du personnage — lequel, comme  l'a rappelé l'acteur, "bande toutes les deux pages" dans le manga... Pour le film, qu'il décrit comme "une comédie d'action" avec aussi des "côtés plus sombres, plus dramatiques", il fallait donc être drôle sans jamais être "choquant ou gênant". Enfin, Philippe Lacheau a assuré que Nicky Larson et le parfum de Cupidon serait bourré de clins d'œil, à l'univers du personnage bien sûr, mais également aux années 90 de manière générale. Une nouvelle qui devrait en rassurer plus d'un !

Bonus :  le Comic Con, ce n'est pas que des acteurs... C'est aussi de super cosplayers ! Alors on vous a sélectionné quelques photos des meilleurs qu'on a croisés pendant le week-end :

© Jessica Rat / 80's Babies

© 2018 WeAreThe80sBabies